Le Groupe PRO BTP

Pro BTPRejoignant la liste des GPS ou du Groupe Paritaire de Protection Sociale, PRO BTP est la mutualiste à choisir pour tous les professionnels évoluant dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Suivez le guide.

La génèse du groupe PRO BTP

Tout comme celle de la Sécurité sociale, la genèse de PRO BTP intervient tout juste à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale. Est alors créée en 1947 la CNRBTPIC ou la Caisse Nationale de Retraite du Bâtiment, des Travaux Publics et des Industries Connexes. C’est une entreprise qui fait entre autres la promotion de l’Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des salariés (ARRCO), ainsi que l’Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres (AGIRC). Ce sont deux organismes qui sont chargés de réglementer et d’encadrer les compléments de retraite des cadres et des salariés français. En 1954 interviendra la mise en place du CBTP (Caisse du bâtiment et des travaux publics) et des Etam (Employés, Techniciens, Agents de Maîtrise) qui ne sont autres que des organisations du même acabit que L’AGIRC et l’ARRCO. La seule différence, c’est que le CBTP et l’Etam se destinent exclusivement à tous les ouvriers et les professionnels du BTP. Cette initiative sera suivie successivement en 1959 par les lancements de Caisse la Nationale de Retraite des Ouvriers du Bâtiment et des Travaux Publics (CNRO) et de la Caisse du Bâtiment et des Travaux Publics (CBTP) qui intègrent d’ailleurs l’ARRCO en début des années soixante. Très sollicité par les travailleurs du bâtiment et des travaux publics, l’organisme passe à la vitesse grande V et met en place sa toute première structure sanitaire destinée aux soins de ses adhérents, en particulier les seniors. C’est en 1993 que le groupe héritera de l’appellation PRO BTP.

La mutuelle chez PRO BTP

Les complémentaires santé chez PRO BTP ne sont pas seulement réservées aux ouvriers en activités dans le bâtiment et le secteur public, mais sont également ouvertes aux retraités ayant évolué dans ce corps de métier, ainsi qu’aux familles des professionnels membres. En ce qui concerne les inscriptions au sein du PRO BTP, celle-ci peut se faire de deux manières. En effet, selon la situation de chaque personne, l’adhésion au PRO BTP peut être effectuée par l’employeur, pour tous les salariés dans le bâtiment, ou encore de l’initiative individuelle et personnelle, pour tous les artisans et professionnels qui travaillent à leur propre compte. En ce qui concerne les couvertures santé prises en charge par PRO BTP, l’organisme complète de manière entière ou partielle les frais, ainsi que les soins médicaux qui ne sont pas garantis par l’assurance obligatoire, qu’est la Sécurité Sociale. Toujours dans cette optique de faciliter la vie de ses souscrits, le remboursement se fera d’ailleurs au plus tard deux jours. D’ailleurs, le PRO BTP collabore avec pas moins de 4 400 dentistes et 1 700 opticiens. Mais la compétence de PRO BTP ne se résume pas seulement à cela, parce qu’en cas de chômage ou d’arrêt de travail par exemple, la complémentaire santé de celui-ci reste toujours valide, et cela, de manière entièrement gratuite, du moins pour une période de neuf mois complète.